français

Coordonnées : Afy Malungu, afymalungu@yahoo.fr, +243 0810583517

Le Prix Goldman Environmental Prize rend hommage à six héros de l’environnement

Le prix récompense des militants originaires de l’Australie, de la République démocratique du Congo, du Guatemala, d’Inde, de la Slovénie et des États-Unis

SAN FRANCISCO, 24 avril 2017 — La Fondation Goldman Environmental Foundation a annoncé aujourd’hui les noms des six lauréats du Prix Goldman Environmental Prize 2017, la récompense la plus généreuse au monde destinée à des défenseurs de base de l’environnement.

Remis tous les ans à des héros de l’environnement issus des six continents habités, le Goldman Prize rend hommage à des militants de base pour leurs réussites significatives visant à protéger l’environnement et leurs communautés.

Les lauréats recevront leur prix lors d’une cérémonie sur invitation seulement aujourd’hui à 17 h 30 à l’Opéra de San Francisco (cet événement sera diffusé en ligne sur www.goldmanprize.org/ceremony). Une cérémonie sera ensuite organisée au Ronald Reagan Building et à l’International Trade Center à Washington, D.C. le mercredi 26 avril à 19 h 30.

Les lauréats de cette année sont :

RODRIGUE MUGARUKA KATEMBO, République démocratique du Congo
Au risque de sa vie, Rodrigue Katembo a mené une enquête clandestine pour documenter et diffuser des informations sur la corruption et les pots-de-vin caractéristiques autour des tentatives de forage pétrolier dans le Parc national des Virunga. Un tollé général a forcé l’entreprise concernée à se retirer du projet.

PRAFULLA SAMANTARA, Inde
Un leader emblématique des mouvements pour la justice sociale en Inde, Prafulla Samantara a mené une lutte juridique historique de 12 ans pour faire avancer les droits des autochtones Dongria Kondh sur leurs terres et il a protégé les collines Niyamgiri d’une immense mine de bauxite à ciel ouvert.

UROS MACERL, Slovénie
Uroš Macerl, un agriculteur biologique slovène, a réussi à empêcher un four à ciment d’incinérer du coke de pétrole produisant des déchets industriels toxiques en motivant d’autres militants à apporter leur soutien dans le processus judiciaire et en tirant parti de son statut de simple citoyen autorisé à remettre en question les autorisations accordées à l’usine.

WENDY BOWMAN, Australie
En pleine croissance de l’exploitation du charbon en Australie, l’octogénaire Wendy Bowman a empêché une puissante multinationale minière de s’approprier sa ferme familiale et a protégé sa communauté dans la vallée de Hunter d’une exacerbation de la pollution et de la destruction de l’environnement.

MARK! LOPEZ, États-Unis
Né et élevé au sein d’une famille de militants, mark! Lopez a persuadé l’État de Californie d’offrir des tests de plombémie approfondis et des services de décontamination à des logements situés dans l’est de Los Angeles qui avaient été contaminés par une fonderie source de pollution dans la communauté depuis plus de trente ans.

RODRIGO TOT, Guatemala
Leader autochtone à Agua Caliente, au Guatemala, Rodrigo Tot a permis à sa communauté de bénéficier d’un jugement exceptionnel qui a ordonné au gouvernement de remettre des titres fonciers au peuple Q’eqchi et il a empêché les mines de nickel qui détruisent l’environnement de s’implanter dans sa communauté.

À propos du Goldman Environmental Prize
Le prix Goldman de l’environnement a été créé en 1989 par Richard N. Goldman et sa femme Rhoda H. Goldman, philanthropes et défenseurs des droits civiques. Les lauréats du prix Goldman de l’environnement sont sélectionnés par un jury international à partir de nominations confidentielles soumises par un réseau mondial d’organisations et d’individus luttant pour l’environnement.

# # #